La tribu en Malaisie
Après avoir parcouru la Thailande en 2009 et la Turquie en 2010, nous partons pour un nouveau périple en Malaisie. Point de départ, Kuala Lumpur.


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques


Sites favoris


Samedi 16 juillet - Dernière journée à Kuala Lumpur - Shopping

Finalement, en faisant abstraction du bruit (qui a du s’interrompre entre 3h et 4h30 du matin), nous avons bien dormi.

 

La douche est gelée. Et il faut faire la queue…

 

C’est notre dernier jour… ensuite nous aurons un bon bain chaud à la maison…alors, c’est pas très grave. Mais c’est un peu dur quand même.

 

Le petit-déjeuner est très léger, car la femme du propriétaire n’a pas eu le temps d’aller chercher de la confiture. Il ne reste qu’une fin de pot, et quelques tartines… et pourtant, il nous faut des forces pour affronter cette Journée "Shopping" : la seule et unique de tout le voyage !!! Et si les filles, c’est possible…

 

Nous commençons par Little India : c’est vraiment tout Little Little…

 

Au point qu’en fait, il ne s’agit que d’une seule rue, avec une seule vraie boutique de tailleurs.

 

Heureusement qu’avec Alexandra nous avions chiné à Singapour… Si bien qu’il n’est pas encore midi lorsque nous terminons nos achats.

 

Direction le grand centre commercial, sous les Tours PETRONAS, pour chercher les cadeaux.

 

La visite commence par... un arrêt déjeuner… qui prendra finalement presque 2h car les garçons sont fatigués, et ils ont très faims. Et à nouveau, il faut faire la queue pour trouver des places assises.

 

Du coup, pas de shopping. Juste le temps d'écrire les cartes postales et de trouver des timbres. Et nous retournons dans PETALING Street pour trouver des montres aux garçons, afin qu’ils apprennent à lire l’heure au mois d’Août !!!

 

 

Nous poussons jusqu'à la boutique de thé pour une dégustation et également faire notre choix.

 

Nous sommes tous les 5 conquis par le OOLONG. Et par les fleurs à thé, qui se déploient tels des dragons, ou des fontaines de fleurs... Nous sommes subjugués.

 

 

 

Mais, c’est déjà l’heure de rallier l’auberge pour récupérer les bagages et faire nos adieux au propriétaire de l’auberge.

Celui-ci tente de faire stopper un taxi…peine perdue…nous rallions le métro le plus proche à pieds…sous une chaleur écrasante, et bien chargés...et l'ascenseur est en panne...nous passons donc en mode Sac à dos, et tout le monde dans les escaliers.

La jonction avec KL SENTRAL est rapide, ainsi que la connexion avec le KLIA (métro rapide qui met en relation le centre de Kuala Lumpur avec l'aéroport sans arrêt).

 


Nous découvrons une facette de Kuala Lumpur que nous n’avions pas encore vu : les barres de HLM, les dépotoirs.

 

 

 

 

 

Nous oublions bien vite ces images, au profit d’un magnifique coucher de soleil sur la campagne Malaise.

 

C’est magnifique. On se croirait presqu’en Normandie.

 

Nous commençons à voir des avions. Le terminus ne doit plus être très loin. Nous arrivons dans un aéroport moderne, spacieux.

 

L’accueil des touristes est soigné. Nous trouvons plus de 15 comptoirs ouverts pour l’enregistrement des bagages, alors que notre vol n’est que dans 4h.

 

Ca nous laisse de temps de nous connecter sur le wifi de l’aéroport pour rechercher l’adresse de Marianne et Fabio, qui se trouve sur un mail.

Mais décidemment, Wanadoo, c’est loin d’être fiable. Nous avons rencontré des difficultés pour nous connecter deux fois sur trois lors des 4 dernières semaines… il faudra que je songe à les quitter à la rentrée !!!

 

Nous quittons la zone d’enregistrement, pour la zone d’embarquement en espérant trouver notre bonheur pour finir les derniersRINGGITH…

Facile, il y a une boutique HARRODS…alors nous partageons les derniers petits sous entre une boîte de thé et du chocolat...pour patienter.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 11:00, le 25/07/2011,
Mots clefs :

Vendredi 15 Juillet - Retour à Kuala Lumpur

La journée est consacrée au retour vers Kuala Lumpur par la route. Le réveil est matinal car nous savons que le passage des douanes et des frontières est assez fastidieux.
 
 
7h du matin, nous sommes dans le métro direction la station de KRANJI, endroit de passage de la douane.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le bus 170 est toujours là, nous le prenons pour la douane Singapourienne. 10 minutes après, nous voilà déjà dans le deuxième bus. Encore 15 minutes et nous sommes dans le dernier bus qui nous mène à la gare routière de Johor barhu.
 
 
Etonnant, nous avons passé les différentes douanes en moins de 45 minutes, nous avons de l’avance sur notre timing. A l'aller, il nous avait fallu plus de 2h pour faire le même chemin.
 
 
 
 
A la gare routière, un jeune homme nous accoste pour un bus en direction de Kuala Lumpur, départ prévu à 10h.  Soit 1h avant le départ du bus de la compagnie « Transnational » que nous avions envisager de prendre.
 
 
Nous acceptons : l’arrivée à Kuala Lumpur est prévue pour 14h, génial.
 
Ca nous laissera tout l’après-midi pour nous promener.
 
Nous montons dans le bus à deux étages, les enfants sont aux premières loges avec les deux premiers fauteuils du haut.
 
 
10h30, pas de départ !!! 11h, toujours rien !!! 11h30 enfin nous partons pour KL.
 
L’arrivée à lieu à 16h15, loin des 14h et de notre rêve de passer l’après-midi à Kuala Lumpur.
 
 
Le temps de rallier la Guest-House (magnifiquement placée mais super pourrie), il est finalement 17h lorsque nous partons faire du shopping. L’auberge est tenue par un couple indien. Environ 45 personnes, et seulement 2 douches (WC à l’intérieur des douches !!!). Mémorable.
 
 
Nous prenons la direction de la Mosquée. Mais un orage phénoménal éclate.
 
Nous sommes obligés de nous réfugier dans le métro. Difficile de mettre un pied devant l’autre. C'est bondé.
 
 
 
 
 
 
 
 
Le soir nous mangeons dans le centre commercial BERJAYA Times Square. Enorme, un grand 8 est placé au dessus des tables de restaurant. C’est surprenant de voir la tête des gens horrifiés de si près. Les enfants adorent.
 
 
Et pour changer, nous rentrons à pieds jusqu’à l’auberge, car le taxi n’est pas du tout intéressé par notre destination. Les embouteillages expliquent peut-être son refus ?
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous tentons la visite de « Petaling Street » by night…trop tard, les échoppes ferment. Il est vraiment temps d’aller se coucher… Mais il n’y a pas de vitres aux fenêtres !!! C’est comme si nous dormions dans la rue… et ici l’utilisation du klaxon est autorisée.
 
Au bout de 5 minutes, Rachel est obligés de se relever. Le ventre et les jambes grattent : c’est une allergie aux draps ou au matelas ??? Résultat : elle dort tout habillée… Dur dur la nuit !!!


Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 18:26, le 23/07/2011, Kuala Lumpur
Mots clefs :

Jeudi 14 Juillet - jardin botanique de Singapour

Ce matin, nous sommes presqu’en retard pour rejoindre les Tortues.

Cédric vient seul à notre rencontre. La réservation dans Arab Street tombe à l’eau. Alors, la priorité de la matinée, c’est de trouver un nouveau logement pour demain soir, et les 5 jours suivants.

Nous partons tous les 10 à la recherche d’une nouvelle Guest-House.

Cédric en a repéré une dans le quartier de Little India.

 

Nous voici dans le métro, une petite marche de 2 kilomètres avant d’arriver à la Guest-House qui nous dit, « We are full ».

Déception, fatigue, chaleur ; nous décidons de manger dans un resto chinois.

 

Rachel commande une soupe aux raviolis : 9 dollars pour trois petits bols (dont un vide, juste du bouillon).

 

Total de l’addition avec les plats des enfants et des grand, 17 dollars....pour 10. Chercher l’erreur.

 

 

Nous faisons ensuite route vers le jardin botanique de Singapour.

 

Magnifiques jardins, étendues d’herbe, forêt primaire et Singapouriens en tenues de Mariés qui font les tests des futurs photos de mariage.

…moment de calme et de repos dans cette ville un peu bruyante.

Nous sommes tous un peu fatigués des deux premiers jours à Singapour et de notre folle nuit. Nous décidons donc d'aller nous reposer avec les entants pendant que les filles vont faire du shopping dans Little India.

 

C’est notre dernière soirée avec les Tortues,nous profitons d’une soirée au calme, proche de l'auberge.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 10:28, le 23/07/2011, Singapour
Mots clefs :

Mercredi 13 juillet : Quartier chinois, Raffle's Hôtel, rencontre avec Benjamin

Les réveils sont de plus en plus durs…mais le rendez-vous avec les Tortues est fixé à midi. Ca nous laisse le temps de prendre le temps. Notamment, de trouver un moyen de nous connecter pour entrer en contact avec Benjamin.
 
Finalement, les Tortues attendent une réponse pour le camping-car, alors nous partons seuls visiter le quartier chinois. Lorsque nous y arrivons, nous sommes bluffés par la propreté des lieux. Un quartier chinois aseptisé !!!
 
Le temple tibétain qui héberge la Dent de Buddha est tout simplement magnifique.
 
Lorsque nous arrivons, il y a une prière collective. Les 8 moines et les fidèles entonnent des chants.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous pouvons circuler dans le temple sans les déranger. Ils ont l’air en transe. Nous prenons donc le temps de visiter. A tous les étages, il y a quelque chose à voir : c’est superbe.
 
La salle de la Dent de Buddha est gigantesque. Au plafond, il y a une multitude de lampes qui sont autant de dons faits au temple. Le nom des donateurs est inscrit sur une étiquette qui accompagne chaque lampe. Mais sur l’une d’entre elles, il est inscrit « à adopter ».
 
A la sortie du Temple, qui marque l’entrée dans le quartier chinois, il y a les étales avec des souvenirs. Mais en poussant plus loin, il y a aussi les boutiques d’antiquité. C’est trop imposant et trop cher, mais il y a des beautés qui trouveraient leurs places à la maison… Il faut revenir avec un container…
 
Nous retournons au début du quartier pour déjeuner. Mais, les échoppes ferment. Le choix est restreint, et les cafards nombreux. La « bouffe » pas géniale (il y a des morceaux blancs dans l’omelette – environ les ¾ de l’omelette - des garçons… immangeable !!!), mais la pause est obligatoire, car mine de rien, nous avons déjà beaucoup marché.
 
 
South Bridge Road, North Bridge jusqu’au Raffle’s Hotel, où nous avons rendez-vous avec les Tortues. Nous avons le temps de visiter avant leur arrivée. C’est à voir. Surtout à l’heure du thé. On se croirait en plein Londres ou bien en plein milieu d’une scène d’Out of Africa. Les meubles coloniaux sont divins. Le plaisir des yeux. Bien évidemment, il y a plein de boutiques de luxe, et notamment une de thé et une autre d’Antiquité !!! Rachel tombe sur le tableau de ses rêves….trop encombrant, et accessoirement trop cher !!!
 
Les Tortues arrivent et nous prenons la direction du lac pour aller nous reposer avant le rendez-vous avec Benjamin.Nous restons ébahis par le casino de Singapour ouvert depuis un an.
 
Les enfants s’amusent, et se font sermonner par le garde…il faut quitter la scène, interdite au public. Lilou tente de les rassembler autour d’un UNO…c’est pas gagner, ils préfèrent courir.
 
Il est l’heure de partir pour LO PA SAT, le lieu fixé pour le rendez-vous avec Benjamin.
 
Sur le pont, nous avons une magnifique vue du bâtiment avec le bateau suspendu. Le Singapouriens courent avec la même tenue noire Adidas…ils sont par groupe de 3 ou 4, et semblent appartenir aux mêmes sociétés (ils ont un logo identique sur le tee-shirt).
 
Nous arrivons à LO PA SAT. Des tables sont dressées à l’extérieur, directement dans les rues, interdites à la circulation pour l’occasion. Des barbecues partout.
 
Nous retrouvons Benjamin et Hélène, ainsi que la famille de la sœur d’Hélène. Nous sommes 17 à table. Et nous nous régalons : gambas, brochettes Satay, et bière… Super soirée : les enfants s’éclatent, et nous sommes heureux de rencontrer le cousin de Stéphane et sa famille. C’est une soirée forte en échange. Leur expérience d’expatriés est très intéressante. Nous apprenons beaucoup. Et ça nous donne des idées…
 
Le retour à l’auberge est plus rapide que celui d’hier. Le temps de prendre un dessert, et tout le monde au lit.

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 20:38, le 22/07/2011, Singapour
Mots clefs :

Mardi 12 juillet - Little India, Arab Street et Night Safari

Le réveil est tardif, malgré la bonne literie IKEA, et le déjeuner sommaire : tartines au nutela…sauf Arthur qui tente la confiture de fraise !!! Pas vraiment une réussite. Joseph sympathise avec un Philippin qui se prénomme Joseph...

 

 
Il est 11h lorsque nous retrouvons la famille Tortue pour une journée complète de découverte.
 
Direction Little India : les échoppe indiennes se succèdent, les saris sont tous plus beau les uns que les autres ; une boutique d’antiquité…avec de petits chaussons du Chinois, une beauté.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous terminons cette visite par une marche en « file indienne » dans le marché aux fruits, fleurs, poissons, épices, et coqs qui pendent la tête en bas.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous prenons l’option de déjeuner tôt dans Little India et nous trouvons le restaurant typique.
 
 
Le papadam arrive en même temps que le tandori, le poisson, …tout le monde se régale.
 
 
 
 
 
Alexandra déguste son lait de rose (bon, mais un peu écœurant) ; tant pis pour le Lassi à la mangue…nous aurons le temps d’en boire à nouveau avant la fin du séjour.
 
Le temple Indous est situé non loin.
 
Les femmes sont assises à même le sol et préparent les offrandes : certaines dans des coupelles, d’autres dans des demi coques de citron vert.
 
Elles ajoutent une crème, et une mèche et se présentent devant les divinités pour y faire une prière.
 
 
 
 
Dans un grand bac, les hommes mettent du lait. Nous essayons de nous faire expliquer à quoi ça va servir, mais la réponse n’est pas claire…en fait, nous n’avons rien compris du tout.
 
 
 
 
 
Un peu plus loin, une femme malaise nous explique qu’elle vient de Johor Barhu tous les mardis pour venir faire ses offrandes et prier (4 heures aller-retour !!!).
 
Direction la Mosquée et Arab Street. Divinement belle, sauf le panneau indiquant qu’elle est interdite aux femmes. C’est la première fois que nous voyons ce panneau. Du coup, les hommes n’y entrent pas non plus. Nous descendons donc Arab Street : une petite allée bordée de palmier, très agréable…nous avons l’impression d’être à Istanbul. Le musée des jouets est payant, alors nous nous contentons du rez-de-chaussée et sollicitons l’imaginaire des enfants pour les distraire un peu. Ils commencent à se fatiguer. En même temps, c’est un peu l’heure du goûter !!!
 
 
Juste le temps de trouver les cartes postales pour les trois amoureuses, et nous repartons. Nous avons décidé de faire dîner les enfants tôt, afin d’être à l’heure pour la présentation des animaux au Night Safari.
Difficile de trouver de la place pour 10… Les Singapouriens utilisent des tables de 4 alors qu’ils sont seuls !!! Pas cool !!!
 
Les 6 enfants se sont régalés….en route pour le Night Safari….métro et bus pendant 40 minutes….nous y sommes. Le prix du billet d’entrée est hallucinant. Dommage d’avoir loupé la présentation… mais nous nous installons dans le petit train et commençons la visite. Impossible de prendre des photos, le flash est interdit et notre appareil n’est pas assez puissant. Mais nous nous concentrons sur les animaux : écureuils géants volants, chauves-souris, buffles, lions, éléphants et éléphanteaux, antilopes, gazelles, gnous, fourmiliers, tapir, girafes, rhinocéros et hippopotames…et pour finir, le spectacle de deux tigres amoureux qui se prélassent après les petites galipettes. Un délice. C’est, sans aucun doute, le plus beau zoo que nous ayons fait jusqu’à présent. Les animaux ne sont pas amorphes, ils ont l’air de vivre leur vraie vie !!! Bon, c’est peut-être notre côté fleur bleue, mais c’était vraiment génial.
 
C’est parti pour le retour : The Retour !!!
 
Il est 23h lorsque nous quittons le parc. Normalement, le bus doit mettre 40 minutes. Nous avons donc le temps de rejoindre le métro. Et en moins de 25 minutes, nous arrivons à la station de métro. Nous ne comprenons pas pourquoi les touristes sautent par dessus les barrières. Normalement, tout est carré dans le métro, pas un bruit ne dépasse, la queue ressemble à celle des petites classes de maternelles !!! Mais ce soir, c’est la débandade !!!
 
Nous arrivons à attraper le métro ; nous comptons…nous sommes 9. Pas d’Alexandra…Tout le monde descend….sauf Marcel qui reste coincé à l’intérieur. Avec l’aide des passagers, nous parvenons à empêcher les portes de se refermer… Marcel est en pleurs…Alexandra est-elle montée dans la rame d’à côté ? Non, elle est restée bloquée en bas avec une carte défectueuse que le guichet n’a pas voulu lui changer.
 
Nous prenons le métro suivant : c’est le dernier. Aurons-nous la correspondance ? Au départ, nous sommes a, à peu près 3 kilomètres de notre arrivée, et avec ce métro là, nous arrivons à 10-12 kilomètres de notre arrivée….et nous voyons la correspondance passée devant nous !!! Reste le bus… le 55…trop tard, le chauffeur a terminé son service. Il ne reste qu’un seul bus… il ne va pas là où nous voulons aller, mais peut nous rapprocher, voir nous obtenir une correspondance improbable avec un autre bus….et si, le bus est juste devant nous….mais il part….le chauffeur fait des appels de phares, klaxonne (oups, c’est formellement interdit à Singapour, passible d’amende !!!).
 
Il ouvre la porte à Rachel qui saute du bus encore en marche et s’élance pour le stopper… Succès : et en plus un bus à deux étages !!! Les loulous sont heureux….même s’il faut encore marcher 3 kilomètres à pieds avant d’arriver… il est 2h15. Nous y sommes. Reste une dernière chose à faire avant d’aller se coucher… dans notre auberge, la connexion internet est pourrie, alors que Cédric en à une. Il faut envoyer un message à Benjamin pour essayer de le voir avant de quitter Singapour. Nous espérons qu’il sera disponible, en le prévenant si tard…
 
Bonne nuit. Elle sera courte !!!


Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:18, le 21/07/2011, Singapour
Mots clefs :
Page précédente
Page 1 sur 5